Autres articles dans cette rubrique

Recherche

Accueil du site / Force Ouvrière / Confédération / Le temps de travail, un nouveau levier pour en baisser le coût ?

Quand, austérité oblige, le secteur hospitalier doit faire des économies, ce sont dorénavant les conditions de travail des agents qui sont visées et deviennent la variable d’ajustement des dépenses de santé.

Des milliers d’agents ont de nouveau défilé à Paris le 28 mai dernier contre le projet de « réorganisation du travail » de Martin Hirsch, le directeur de l’Assistance publique – Hôpitaux de Paris (AP-HP), après une première manifestation très suivie le 21 mai. Toutes les organisations syndicales ont refusé de négocier le projet porté par la direction devant sa conception du dialogue social : soit celles-ci acceptent de revenir sur des droits acquis, soit la direction supprimera unilatéralement 4 000 emplois pour tenir ses objectifs d’économies. Or les économies envisagées sont issues du pacte de responsabilité et planifiées par le gouvernement dans le Projet de loi de financement de la Sécurité sociale : les hôpitaux devront, d’ici à 2017, économiser 860 millions d’euros en « maîtrisant leur masse salariale ».

Lire la suite ici.