Autres articles dans cette rubrique

Recherche

Accueil du site / Force Ouvrière / Confédération / Journée de solidarité : ce n’est plus forcément le lundi de Pentecôte

Créée en 2004 après la canicule de 2003, la journée de solidarité impose à tous les salariés et fonctionnaires un jour de travail non rémunéré pour financer la dépendance des personnes âgées et handicapées.

Depuis la loi de 2008 elle ne tombe plus automatiquement le lundi de Pentecôte. C’est pourquoi, le 25 mai, certains travailleront, d’autres pas.

La date est fixée par accord collectif d’entreprise, d’établissement ou à défaut de branche.

Lire la suite ici.