Autres articles dans cette rubrique

Recherche

Accueil du site / Force Ouvrière / Confédération / Communiqué de la FEC-FO « Loi Macron » : Clientélisme, privatisations insidieuses et droits sociaux bafoués…

Droits sociaux bafoués, car la "Loi Macron" entend

• liquider les Conseils de Prud’hommes, c’est-à-dire, par le rôle donné au juge professionnel et la mise en place de "conventions de procédure participative", organiser leur transfert à la juridiction civile donc au marché privé de la profession d’avocat, supplantant ainsi la représentation paritaire, au bénéfice des patrons…

• faciliter les licenciements, autrement dit, permettre au patron de pouvoir licencier à volonté et sans risque…

Lire la suite ici.