Autres articles dans cette rubrique

Recherche

Accueil du site / Force Ouvrière / Confédération / L’assurance maladie asphyxiée

FORCE OUVRIERE s’est opposée à la signature de la COG de l’assurance maladie (2014-2017).

Ce projet de COG enfonce de plus en plus l’assurance maladie dans une étatisation menée par les ARS.

Il est symptomatique que dans cette COG, la contribution de la CNAMTS aux ARS n’est qu’un montant évalué pouvant être augmenté année après année, sans limite et par la seule volonté de l’Etat alors que les montants de fonctionnement, y compris pour le personnel sont établis pour les 4 années à venir.

FORCE OUVRIERE dénonce la politique d’affaiblissement de l’assurance maladie en prévoyant une suppression supplémentaire de 4800 emplois d’ici fin 2014, sachant que l’assurance maladie a déjà perdue 16 000 emplois entre 2003 et 2013.

Dans ces conditions, les missions traditionnelles et les nouvelles missions comme celle de la gestion du risque ou de la lutte contre les fraudes sont dès le départ compromises par ces politiques d’austérité que nient les responsables de l’Etat.