Autres articles dans cette rubrique

Recherche

Accueil du site / Force Ouvrière / Confédération / FACEBOOK ET L’EMBAUCHE

Les chasseurs de têtes, entreprises et grandes écoles « googlisent » désormais leurs candidats. Pour voir si le CV envoyé correspond à la réalité. Et enquêter discrètement sur leur vie privée.

Share on facebook Share on twitter Share on email Share on favorites Share on print More Sharing Services feed

Il faut donc penser à nettoyer son profil FB et redorer son e-profil avant d’envoyer une candidature pour un nouvel emploi. Cette recherche d’informations professionnelles et personnelles se fait en violation des articles qui régissent l’embauche, et selon lesquelles un candidat à l’emploi « est expressément informé, préalablement à leur mise en œuvre, des méthodes et techniques d’aide au recrutement utilisées à son égard ».

« Aucune information concernant personnellement un candidat à un emploi ne peut être collectée par un dispositif qui n’a pas été porté préalablement à sa connaissance. » Mais comment empêcher les employeurs de recourir à ces méthodes, qui peuvent leur permettre d’en savoir tellement sur leurs candidats, discrètement, gratuitement et rapidement ? La CNIL appelle en la matière à la plus grande vigilance, et notamment envers les plus jeunes, très friands de réseaux sociaux et que la recherche d’emploi ne soucie pas encore.