Autres articles dans cette rubrique

Mots-clés

Recherche

Accueil du site / Force Ouvrière / Confédération / ÉDUCATION NATIONALE : LE SYNDICAT DES PERSONNELS DE DIRECTION S’AFFILIE À FO

Lors d’une conférence de presse, le 16 mai, au siège parisien de FO, Jean-Claude Mailly s’est dit « satisfait » de voir le syndicat des personnels de direction Indépendance et Direction (IE) rejoindre la FNEC FP FO après avoir quitté la FAEN, Fédération autonome de l’Éducation nationale. « Deux motifs expliquent ce choix, a-t-il souligné, l’indépendance de FO –d’où son refus à cogérer– et la défense des problèmes catégoriels. » IE représente près de 20% des personnels de direction des établissements du second degré –quelque 14 000–, frôlant les 20% des voix aux élections professionnelles du 20 octobre 2011. C’est à son congrès de Lyon, du 9 au 11 mai dernier, que la décision d’IE de passer à FO a été votée à la quasi-unanimité (104 voix pour, 0 contre et 6 abstentions). Hubert Raguin, Secrétaire général de la FNEC, s’y est rendu le dernier jour afin d’accepter l’affiliation.

BIENVENUE À ID FO

Élu Secrétaire général d’ID FO à ce même congrès, Patrick Fournié, entouré de deux secrétaires généraux adjoints, Bruno Hannecart et Jean-Jacques Courtiau, dénonçait, à Paris, des « conditions de travail dégragées et des élèves en difficulté de plus en plus nombreux ». Créé en 2001, le syndicat Indépendance et Direction a « soutenu certaines réformes, mais combattu d’autres ». Mais, a-t-il ajouté, « quand des réformes passent alors que plus des deux tiers des personnels y sont opposés, à un moment donné, il faut l’entendre ». ID FO s’oppose en particulier à la logique managériale : « Nous ne dirigeons pas une entreprise avec avec un chiffre d’affaires et des ratios. » D’où ce constat de Hubert Raguin : « Nous n’avons pas eu de mal à nous mettre d’accord : il s’agit de défendre le statut général de la fonction publique et les statuts particuliers », en commençant par exiger un tel statut pour les personnels de direction.