Autres articles dans cette rubrique

Mots-clés

Recherche

Accueil du site / Force Ouvrière / Confédération / PAS DE FARINES ANIMALES DANS MON ASSIETTE !

Consofrance s’élève contre toute velléité de réintroduction des farines animales dans l’alimentation des porcs, volailles et poissons destinés à la consommation humaine.

Elle demande aux consommateurs de relayer ce message auprès de tous les acteurs utiles : commerçants, détaillants, éleveurs, distributeurs, restaurations d’entreprise ou commerciale et pouvoirs publics.

Car c’est bien vers cette décision que les pouvoirs publics pourraient se diriger à la demande de la filière carnée et aquacole ainsi que de la commission Européenne.

Les étonnantes conclusions du rapport du conseil national de l’alimentation rendu public le 2 décembre 2011 renforcent cette proposition bien que l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation (Anses) a rendu le 16 novembre dernier un avis défavorable sur le même sujet.

Il n’y pas à ce jour aucune garantie d’innocuité des farines animales pas plus que d’acceptabilité sociale en France de l’utilisation de ces déchets.