Recherche

Accueil du site / EDF / Direction / EDF mise en cause dans une affaire d’espionnage informatique

Deux hauts responsables de la sécurité de l’entreprise publique EDF ont été mis en examen dans une affaire présumée d’espionnage informatique dans laquelle Greenpeace aurait été visée, a indiqué l’AFP, mardi 31 mars, citant une source proche du dossier. Ces poursuites visent, comme l’a indiqué le site Mediapart, le numéro 2 de la sécurité de l’entreprise d’énergie, l’ancien policier Pierre François. Son supérieur de la sécurité d’EDF, le militaire Pascal Durieux, est également mis en examen. EDF a confirmé qu’une instruction judiciaire était en cours pour une "intrusion frauduleuse dans des systèmes d’information" et a annoncé s’être porté partie civile "en qualité de victime de Kargus", une société privée de renseignement vraisemblablement impliquée.

La suite