Autres articles dans cette rubrique

Recherche

Accueil du site / Direction Services Partagés (DSP) / CSP-IT & CSP TERTIAIRE / Organismes / Archives DIT / C.H.S.C.T / CHSCT Clamart : déménagements ; plus de médecin du travail depuis avril 2008

Premier point.

Trois déménagements se préparent à Clamart.
- D2S doit partir du bât. A2 vers le bât N
- CEED envisage de partir du bât X vers le bât A1
- le Pexsi R&D envisage de partir du bât A1 vers le bât X

Pour ce dernier déménagement se pose le problème de Hervé D. qui est handicapé. Le coût d’aménagement du X parait surdimensionné par rapport au bénéfice attendu. D’autant que cela ne règle par forcément tous les problèmes (nettoyage régulier de la pente d’accès, emplacement de la place réservée risqué par rapport à l’accès site poids lourds/pompiers).

J’ai donc proposé à Nicole la solution suivante :
- pas de changement pour D2S
- CEED emménage au bât A2
- le Pexsi R&D reste à sa place Coût proche de 0.

Apparemment, pour faire simple, cette solution satisferait pas mal de monde mais il faudrait encore obtenir l’accord de notre ami Marcel dans le cadre de son activité DRH.

De toute manière, je n’accepterai pas le déménagement de Hervé sans obtenir l’avis du médecin du travail.

Deuxième point.

Pour continuer sur le sujet du médecin du travail,

J’ai eu un entretien à 12h30 aujourd’hui avec Danielle A., le médecin du travail de la DIT sur Clamart, ou plutôt l’ancien médecin de la DIT. Je m’explique. J’ai voulu tirer au clair les rumeurs qui disaient que nous n’avions plus de médecin du travail pour la DIT.

Contrairement à ce qui nous avait été annoncé en DP le 21 mai par G. Cavelius, Danielle Aucoin ne reçoit plus les agents de la DIT en visite annuelle depuis le mois d’avril 2008.

En effet, la R&D lui a demandé de reprendre l’ensemble de l’effectif alors qu’elle n’en avait que la moitié auparavant. Elle se partageait avec la DIT.

En conséquence, elle n’assure pour la DIT que les urgences et les sollicitations des agents sur des problématiques personnelles. Cela veut dire concrètement que les agents DIT de Clamart n’ont plus de médecin du travail depuis 3 mois, plus de visite annuelle donc plus de certificats d’aptitude à leur poste, plus de détection de situations difficiles ou à risques... Et de plus, dans l’illégalité la plus complète avec la loi.

Je te confirme aussi que la prévention des risques psychosociaux, pour lesquels le médecin est un bon détecteur, n’est que du vent dans ces conditions !

Il faut aussi savoir que dans nos Entreprises, la visite annuelle est toujours obligatoire tous les ans contre tous les deux ans pour l’extérieur.

Pour ma part, j’ai fait mettre ce point à l’ordre du jour du prochain CHSCT le 27 juin mais il est urgent de l’aborder à nouveau lors de la prochaine séance des DP du 19 juin en appuyant bien sur le fait que les infos fournies et enregistrées au registre sont fausses.